Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVERS > REFORME DE LA CARTE JUDICIAIRE ET SUPPRESSION DES TRIBUNAUX DE VOTRE DEPARTEMENT

REFORME DE LA CARTE JUDICIAIRE ET SUPPRESSION DES TRIBUNAUX DE VOTRE DEPARTEMENT

Le 10 décembre 2017

La profession se mobilise pour conserver dans l'intérêt du justiciable une justice de proximité.

Vous trouverez ci après quelques arguments  et s'ils vous convainquent de la nécessité de maintenir une justice géographiquement légitime vous pourrez signer la pétition organisée par la Conférence des bâtonniers et relayée par les barreaux de notre département et notamment le barreau de Thonon les bains.

Engagement pour une Justice proche des citoyens
Citoyen, Juge et Avocat conjuguent des aspirations et des attentes qui se croisent.

Si l’on prend la peine de les consulter et l’on veut bien analyser avec eux la réalité de leur quotidien, l’on prendra conscience que la Justice de proximité, au même titre que l’école, ou la mairie, est un interlocuteur local indispensable.

Quelle logique y aurait-il à créer des distances pour ensuite les surmonter ?

L’espace français est inversement proportionnel à son rayonnement mondial. Le modèle français, si envié par de nombreux pays, repose sur un dialogue singulier entre le citoyen et sa République.
Le maintien d’une justice de proximité est, à ce titre, indispensable à la vitalité des territoires, qui souffrent injustement d’une inutile commisération : il est du rôle de l’Etat de leur permettre de vivre et de faire connaître leurs richesses humaines, sociales et économiques.

SIGNER LA PETITION

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeYAoke-LGvKlQVIp5rWqhD34uUiWCq0L0C8k7Eop222k54jg/viewform?c=0&w=1

L'équilibre géographique de la justice de votre département est effectivement remis en cause par l'éventuelle suppression de la Cour d'Appel de CHAMBERY et le Tribunal de THONON LES BAINS au profit de la Cour de GRENOBLE et du Tribunal de Grande Instance de ANNECY.

Si vous souhaitez maintenir l'équilibre géographique actuel, signez la pétition.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : DIVERS

í