avocat de la défense des victimes Thonon-les-Bains

Si vous, ou un de vos proches, êtes victimes d'un délit (vol, violences, accident de la route...) ou d'un crime (viol, tentative d'homicide...), un Avocat peut vous assister tout au long de la procédure pénale pour obtenir la condamnation de l'auteur des faits.

Me RATEL assure la défense des victimes devant les juridictions pénales d'Annemasse, de Thonon les Bains, mais également partout en France.

L'intérêt de la victime est non seulement d'obtenir la condamnation de l'auteur des faits mais également de parvenir à une indemnisation intégrale de ses préjudices en se constituant partie civile.

L'Avocat est indispensable pour que la victime puisse trouver toute sa place dans le procès pénal.

L'assistance de la victime au cours de la procédure pénale

Lorsque vous êtes victime d'une infraction, vous devez porter plainte, soit auprès des autorités policières ou de gendarmerie, soit rédiger une plainte que vous adresserez au Procureur de la République qui décidera des suites à y donner.

L'Avocat peut s'avérer précieux pour la rédaction de cette plainte car le Procureur peut décider ne pas poursuivre l'auteur des faits s'ils sont insuffisamment justifiés.

Si l'auteur des faits est poursuivi et renvoyé devant le Juge d'instruction (en cas de délits complexes et de crimes), la victime est partie à l'instruction au même titre que l'auteur présumé des faits. Elle pourra, à se titre, faire des demandes d'actes de nature à aider à la recherche de la vérité.

Si l'auteur des faits est renvoyé directement devant une juridiction de Jugement, le rôle de la victime est de soutenir l'accusation portée par le Procureur de la République et non de soumettre ou proposer une peine au Tribunal.

Si elle a subi des dommages, elle doit se constituer partie civile pour prétendre à une indemnisation.

L'indemnisation de la victime

L'intérêt final de la victime est d'obtenir réparation de ses préjudices matériel, corporel ou moral.

Si vous avez subi un préjudice corporel, une expertise pourra s'avérer nécessaire pour établir les préjudices subis.

Pour pallier la carence des personnes condamnées, l'indemnisation de la victime est aujourd'hui facilitée et améliorée, si certaines conditions sont réunies, par l'existence de la CIVI, de Fonds de garantie (Fonds de garantie des victimes d'infractions, fonds de garantie automobile...), d'assurances (

assurance du conducteur fautif...

) et par l'existence de service d'aide au recouvrement des dommages et intérêts (SARVI) auxquels la victime a droit, supportant la charge de la réparation (sous réserve de recours ensuite contre le condamné).

Me RATEL vous guidera, dans un dédale de procédures complexes, pour vous obtenir une réparation juste et rapide.

Me contacter

Consultez également :

í